Etude de sol Assainissement autonome non collectif Géologie Géologue Etude de sol Assainissement autonome non collectif Géologie Géologue Etude de sol Assainissement autonome non collectif Géologie Géologue Etude de sol Assainissement autonome non collectif Géologie Géologue Etude de sol Assainissement autonome non collectif Géologie Géologue Etude de sol Assainissement autonome non collectif Géologie Géologue Etude de sol Assainissement autonome non collectif Géologie Géologue Etude de sol Assainissement autonome non collectif Géologie Géologue Etude de sol Assainissement autonome non collectif Géologie Géologue Etude de sol Assainissement autonome non collectif Géologie Géologue
SAINT BENOIT EN DIOIS

Une étude de sol : Pourquoi?

 

 Il s'agit bien sur des études  de sol pour l'assainissement non collectif.

Nous ne faisons pas les études géotechniques ( pour  les fondations par exemple), mais nous pouvons et savons  faire des études agronomiques.

POURQUOI FAIRE ?

Vous construisez ou restaurez une maison dans un quartier dépourvu de tout à l’égout  et vous devez mettre en place l’assainissement des eaux usées.

Vous avez déjà une maison qui a son assainissement des eaux usées, mais le SPANC vous a écrit que ce système devait absolument être modifié ou remis en état.

Pour que cet assainissement soit parfaitement adapté à votre maison, à votre parcelle et à son sol, pour être certain que cet assainissement fonctionnera de nombreuses années sans soucis, pour être certain qu’il soit accepté par le SPANC, pour être certain qu’il ne soit pas inutilement « luxueux » et onéreux, pour ne pas polluer en envoyant des eaux usées mal épurées à la nappe phréatique ou à la rivière, rien ne vaut une étude du sol, de la surface jusqu'à 2 m de profondeur. 

 

COMMENT FAIRE ?


Une étude de sols pour l’assainissement comprend plusieurs points :

Pour commencer,  un entretien avec le propriétaire ou habitant pour prendre en compte ses projets (futur potager, piscine, arbre, haie, allée, terrain de boule, etc, et bien expliquer les avantages et inconvénients des différents systèmes d’assainissement). 

  • Le repérage de toutes les contraintes existantes et visibles (arbres, talus, voieries, puits ou captages d’eau potable et, pour les réhabilitations, l’assainissement à modifier et les canalisations).
  • Un levé topographique de quelques points en cas de pentes très faibles.
  • L’étude du sol : la pelle mécanique jusqu’à une profondeur de 2 m ou jusqu’au rocher est l’outil idéal. Il est parfois possible de l’économiser dans les sols sans aucun cailloux où la tarière manuelle permet de descendre jusqu’à 130 ou 180 cm, et en réhabilitation pour ne pas faire de dégâts.

La description du sol est complétée par des tests de percolation, soit en sondage tarière, dits tests de Porchet, avec de très grandes incertitudes, (et même impossibles dans les sols caillouteux) soit en fond de fosse pelle mécanique, beaucoup plus justes. Deux à trois tests sont un minimum pour s’assurer que les résultats soient cohérents pour un type de sol connu. Ces tests doivent être réalisés à la profondeur de 10 à 40 cm en dessous du fond du futur assainissement. Les résultats des tests, interprétés, ne sont qu’un des éléments utilisés par le pédologue, le plus important reste l’observation détaillée du sol dans les fosses pelle mécanique.


Avec toutes ces données, le pédologue utilise ses connaissances et son expérience pour vous proposer le système d’assainissement le plus adapté, le dimensionne par rapport à l’importance de la maison et le positionne sur le plan avec votre avis.

Le rapport d’étude réalisé par notre bureau comprend les chapitres suivants :

  • L’importance de la maison ou des locaux à desservir,
  •  Dans le cas d’une réhabilitation, la description de l’assainissement en place, avec schéma en annexe.
  • Les investigations mises en œuvre pour l’étude.
  • La géologie du site, avec utilisation de la carte géologique et surtout de la connaissance du géologue-pédologue.
  • La description du sol ou des sols de la zone utilisable pour l’assainissement, avec schéma.
  • Les résultats des tests de percolation.
  • Le type d’assainissement à mettre en place.
  • Les caractéristiques détaillées du système d’assainissement, avec le dimensionnement : fosse, tranchées, filtres, profondeur, pentes, rejet, plantations,…
  • Les conseils d’entretien et d’utilisation.
  • Le schéma d’implantation de ce système, avec le report des bâtiments et des contraintes actuelles ou futures de la parcelle (arbres, voiries, talus, pentes, …), de quelques points cotés en altitude si nécessaire, de l’emplacement des sondages et tests.
  • Les plans de situation, cadastre et carte.
  • En annexe le détail des prescriptions techniques de la norme.


Le pédologue reste à disposition du propriétaire ou usager pour toute explication ou information complémentaire.

 

QUI SAIT FAIRE ? : le pédologue bien sur

Les sols sont très nombreux et différents, simples ou complexes, épais ou très minces, plus ou moins filtrants ou étanches, risquent ou non de se colmater en quelques années…

Qui peut mieux comprendre et étudier un sol que le spécialiste du sol, géologue spécialisé dans l’étude des sols : le pédologue.

Dans notre bureau d’études, c’est lui qui s’entretient avec le propriétaire, observe et décrit le sol mis au jour par le terrassier, réalise les tests nécessaires et les sondages tarière, propose et définit le système d’assainissement et rédige le rapport d’étude.

Les Bureaux d'Etudes  sans pédologue ni géologue, sans expérience, sans formation,  et parfois même succursales à peine masquées de fabricants de systèmes industrialisés, promus par "relations",  ne sont pas rares.....et ils sont pour la plupart inscrits sur les listes des SPANCS. 

Une adresse du Ministère : http://www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr/

L' adresse pour visualiser votre parcelle cadastrale : https://www.cadastre.gouv.fr

L'adresse qui vous permet de visualiser la carte, l'image aérienne, le cadastre et une foule d'autres données sur votre parcelle, C'est vraiment une adresse très très utile  : http://www.geoportail.gouv.fr/accueil

 

Délimitation des zones humides